Pleins feux sur l’enseignement et l’apprentissage

Description

Cette nouvelle série est conçue pour nous aider à approfondir nos connaissances en matière d'enseignement et d'apprentissage, à échanger les uns avec les autres et à en apprendre davantage sur le travail de nos collègues sur le campus. Cette série proposera sur une base régulière des présentations, des discussions, des ressources et une vitrine pour les professeurs, avec des thèmes portant sur l'éducation inclusive, les décisions et stratégies d'enseignement et le mieux-être.

Comité stratégique de l'Université d'Ottawa sur le soutien à l'enseignement et à l'apprentissage

Activité spéciale pour lancer la Semaine de l'intégrité académique!

Croyances et pratiques à l'égard de l'intégrité académique dans l'enseignement en ligne à l'Université d'Ottawa

Elaine Beaulieu Ph.D., Conférencière invitée
Département de biologie, Faculté des sciences, Université d’Ottawa
Lundi 17 octobre 2022 de 11 h 30 à 13 h

L'apprentissage et l'enseignement à distance ont eu un impact indéniable sur l'intégrité académique. Les étudiants/étudiantes et le personnel enseignant ont été interrogés sur leurs pratiques et leurs comportements en matière d'intégrité académique, et sur la façon dont ils ont changé lorsque nous avons adopté l'apprentissage et l'enseignement à distance. Voici ce qu'ils et elles avaient à dire.

La présentation sera en anglais suivie d’une discussion bilingue.

Événement bimodal
Pour vous inscrire et être présent sur le campus, cliquez ici.
Pour vous inscrire et participer virtuellement, cliquez ici


Elaine Beaulieu Ph.D.
Elaine Beaulieu est professeure à l'Université d'Ottawa depuis 2013. Elle a enseigné dans les programmes de biologie, de biomédecine et de biochimie, des cours de la 1re à la 4e année. Toujours dévouée à l'exploration de nouveaux outils et pratiques d'enseignement et d'apprentissage, elle est la Coordonnatrice de l'innovation pédagogique à la Faculté des sciences. Les recherches de la professeure Beaulieu en éducation ont porté sur l'intégrité académique, les inégalités entre les sexes dans les résultats scolaires en sciences, la ludification de l'apprentissage et les représentations visuelles du contenu pour l'apprentissage. Elle se passionne pour le développement de communautés de pratique dans l'enseignement et l'apprentissage, en engageant le corps professoral et les étudiants et étudiantes dans des discussions sur des sujets pertinents pour leur expérience d'apprentissage, ce qui lui a valu de recevoir, conjointement avec le professeur Colin Montpetit, le Prix du projet le plus innovant en enseignement à distance ou en ligne, en 2021. 

 

Activité spéciale pour clôturer la Semaine de l'intégrité académique!

Pleins feux sur l'intégrité académique : Considérations pour l'enseignement, l'apprentissage et l'évaluation

Sarah Elaine Eaton Ph.D., Conférencière invitée
Werklund School of Education, Université de Calgary                      
Vendredi 21 octobre 2022 de 13 h à 14 h 30

Prenez part à une session fondée sur des données probantes concernant les enjeux et les tendances en matière d'intégrité académique, notamment : (a) comment COVID-19 a changé notre compréhension de l'intégrité académique; (b) des définitions plus larges de l'intégrité académique qui vont au-delà de la conduite des étudiants et étudiantes; (c) comment l'équité, la diversité, l'inclusion, la décolonisation et l'autochtonisation jouent un rôle dans l'intégrité académique; (d) des sujets avant-gardistes tels que le rôle de l'intelligence artificielle dans l'enseignement, l'apprentissage et l'évaluation; et (e) des approches actualisées et pratiques pour promouvoir l'intégrité et lutter contre la mauvaise conduite. Vous repartirez avec de nouvelles idées, de nombreuses pistes de réflexion et des moyens pour aller de l'avant. 

La présentation sera en anglais suivie d’une discussion bilingue.

Événement virtuel via Zoom - Pour vous inscrire

Sarah Elaine Eston Ph.D.
Sarah Elaine Eaton, Ph.D., est professeure associée à la Werklund School of Education de l'Université de Calgary, au Canada. Elle a reçu des prix d'excellence pour sa recherche sur l'intégrité académique de la part de la Société canadienne pour l'étude de l'enseignement supérieur (SCÉES) (2020) et du European Network for Academic Integrity (ENAI) (2022). Professeure Eaton a beaucoup écrit et présenté sur l'intégrité et l'éthique universitaires dans l'enseignement supérieur et est régulièrement invitée par les médias pour parler de l'inconduite universitaire. La professeure Eaton est la rédactrice en chef de l’International Journal for Educational Integrity. Elle a également rédigé les ouvrages suivants : Plagiarism in Higher Education: Tackling Tough Topics in Academic IntegrityAcademic Integrity in Canada: An Enduring and Essential Challenge (Eaton & Christensen Hughes, eds.), et Contract Cheating in Higher Education: Global Perspectives on Theory, Practice, and Policy (Eaton, Curtis, Stoesz, Clare, Rundle, & Seeland, eds.) et Ethics and Integrity in Teacher Education (Eaton & Khan, eds.).


Vous traduisez pour le Canada?

Développement de ressources éducatives libres pour soutenir la traduction en anglais et en français canadiens.

La pandémie de la Covid-19 a posé de nombreux défis à l'enseignement supérieur, mais elle a également présenté des opportunités, comme celle d'encourager la création et l'utilisation de ressources éducatives libres (REL). Le terme REL a été introduit par l'UNESCO en 2002 pour décrire le matériel d'enseignement, d'apprentissage et de recherche publié sous une licence ouverte qui permet à d'autres d'accéder, d'utiliser, d'adapter et de redistribuer ce matériel gratuitement et avec peu ou pas de restrictions. Cependant, les impacts de la pandémie sur la santé, l'économie et la charge de travail ont réellement mis en évidence l'intérêt de rendre davantage de REL disponibles.

Voici quelques-uns des avantages que les REL peuvent offrir aux étudiants/étudiantes, au personnel enseignant, aux institutions et à la société :

  • des économies de coûts (rend l'éducation plus abordable pour les étudiants/étudiantes et optimise les investissements publics);
  • un meilleur accès (favorise une éducation plus inclusive et équitable);
  • une réduction de la charge de travail (permet au personnel enseignant de réutiliser ou d'adapter ce qui existe déjà au lieu de réinventer la roue);
  • une diffusion rapide et une facilité de mise à jour (permet des mises à jour continues pour garantir l'actualité de l'information);
  • une promotion de l'apprentissage tout au long de la vie (soutient le développement professionnel).

En 2020, j'ai obtenu l'une des subventions pour les REL de la Bibliothèque de l'Université d'Ottawa. Mon objectif était de développer une REL bilingue pour présenter une gamme d'outils en ligne gratuits qui peuvent être utilisés pour soutenir la traduction en anglais canadien et en français canadien.

Il existe de nombreuses ressources linguistiques, mais la grande majorité d'entre elles se concentrent sur les variétés les plus connues, comme l'anglais américain ou britannique et les variétés européennes de français. Les canadiens savent que leurs propres variétés d'anglais et de français sont différentes, mais lorsqu'il s'agit de ressources bien connues, comme l'Oxford English Dictionary ou Le Petit Robert, le contenu canadien est souvent sous-représenté.

En tant que formatrice de traducteurs, je dois doter la prochaine génération de professionnels des compétences dont ils ont besoin pour traduire pour les canadiens. Il existe des ressources et des outils pertinents, mais l'information à leur sujet est partielle et dispersée, et ils sont souvent éclipsés par des ressources pour les variétés plus dominantes d'anglais et de français. La REL Vous traduisez pour le Canada? vise à combler cette lacune.

Couverture de livre

Développé sous forme de livre électronique sur la plateforme de création de livres ouverts PressbooksVous traduisez pour le Canada? présente des ressources et des outils en ligne gratuits, notamment des banques de termes, des concordanciers bilingues, des outils de comparaison de variétés linguistiques, des outils de traduction automatique et des portails linguistiques. Dans chaque cas, les ressources et reoutils présentés ont une saveur canadienne distincte pour aider les traducteurs/traductrices à rédiger des textes en anglais et en français canadiens. Chaque ressources ou outil est accompagné d'un exercice pratique pour vous aider à démarrer.

La réaction à Vous traduisez pour le Canada? a été phénoménale! Depuis son lancement au trimestre d'automne 2021, la version anglaise a attiré plus de 2000 visiteurs uniques et plus de 6000 pages vues, tandis que la version française a reçu plus de 1600 visiteurs et plus de 4500 pages vues. Cela indique qu'il existe un réel besoin et une réelle appréciation des REL par les étudiants/étudiantes et le personnel enseignant. La ressource a été indexée dans de nombreux catalogues de REL, tels que OER CommonsMERLOT et la bibliothèque libre d'eCampusOntario, ce qui la rend facile à trouver. En plus d'être utilisée par les étudiants et étudiantes de l'Université d'Ottawa, elle a également été adoptée par l'Université Carleton, l'Université d'Alberta, l'Université de Toronto, l'Université York, l'Université Concordia, l'Université McGill, l'Université de Montréal et l'Université du Québec à Trois-Rivières. Pendant ce temps, l'équipe de Pressbooks a désigné Vous traduisez pour le Canada? comme l'un de ses livres préférés de 2021.

De façon inattendue, la REL s'est également avérée populaire au-delà de la communauté universitaire. Bien qu'elle ait été conçue à l'origine comme une ressource pour les étudiants et étudiantes, la REL a été bien accueillie par les traducteurs professionnels, qui y voient une ressource utile pour le perfectionnement professionnel, et par les canadiens en général, dont plusieurs ont besoin de traduire entre l'anglais et le français sur une base informelle - une situation qui s'applique sans aucun doute ici même à l'Université d'Ottawa. Le Bureau de la traduction du gouvernement du Canada a inclus Vous traduisez pour le Canada? dans sa collection de ressources linguistiques canadiennes sur le Portail linguistique du Canada, contribuant ainsi à faire connaître cette ressource dans la communauté non universitaire.

La création de cette REL a été une expérience tout à fait positive, et j'ai grandement bénéficié du soutien offert par la bibliothécaire de l’éducation ouverte Mélanie Brunet et des possibilités de formation offertes par le Service d’appui à l'enseignement et à l'apprentissage. J'espère que Vous traduisez pour le Canada? apportera non seulement un soutien pratique aux étudiants et étudiantes, au personnel enseignant et au personnel de soutien bilingues de l'Université d'Ottawa et d'ailleurs, mais inspirera également la création d'autres REL par et pour la communauté de l'Université d'Ottawa.


Photo Lynne BowkerLynne Bowker est professeure titulaire à l'École de traduction et d'interprétation, où elle dirige actuellement le projet Machine Translation Literacy Project financé par le CRSH, qui vise à sensibiliser les gens à l'utilisation responsable des outils de traduction automatique, comme Google Translate ou DeepL Translator. Membre de la Société royale du Canada, elle a publié de nombreux articles sur les technologies de traduction et est l'auteure de deux manuels clés dans ce domaine. Elle participe activement à plusieurs communautés de pratique (CdP) à l'Université d'Ottawa, dont le Groupe des jeux éducatifs (EGG), qui étudie les moyens d'intégrer l'apprentissage par le jeu dans les cours, la CdP REL, qui soutient la création et l'adoption de REL, et le canal Slack de la Communauté d'enseignement et d'apprentissage de l'Université d'Ottawa, qui offre un forum où les professeurs et le personnel peuvent échanger des idées, des conseils, des suggestions ou des commentaires sur l'enseignement et l'apprentissage.

Vous avez une idée

Vous avez une idée pour une prochaine activité? Partagez-la avec nous!

Qui sommes nous?

Nous sommes le Comité stratégique de l’Université d’Ottawa sur le soutien à l'enseignement et à l'apprentissage. Nous collaborons pour soutenir l'excellence de l'enseignement à l'Université d'Ottawa, tout en abordant les domaines de grande importance identifiés par les étudiants et étudiantes dans l'Enquête nationale sur la participation étudiante et d'autres sources.

  • Alison Flynn, Vice-provost associée, affaires académiques (présidente du comité)
  • Véronic Tardif, Gestionnaire, expérience universitaire (coordonnatrice du comité)
  • Éric Bercier, Vice-recteur associé aux affaires étudiantes
  • Sylvie Lamoureux, Vice-provost associée aux études supérieures
  • Michel Labrosse, Vice-doyen aux études de 1er cycle, Faculté de génie 
  • Alain St-Amant, Vice-doyen, Faculté des sciences 
  • Mireille McLaughlin, Vice-doyenne associée aux études de 1er cycle, Faculté des sciences sociales 
  • Elizabeth Kristjansson, Conseillère universitaire en santé mentale et mieux-être
  • Hélène Carrier, Représentante de la bibliothèque
  • Alain Erdmer, Directeur général, Service d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage (SAEA) 
  • Pascal Wickert, Directeur, Communication et technologies d’apprentissage (SAEA)
  • Hubert Lalande, Directeur, Centre d’innovation pédagogique et d’apprentissage numérique (SAEA) 
  • Gaby St-Pierre, Directeur, Développement de carrières et apprentissage par l’expérience
  • Olivia Faucher, Gestionnaire, Soutien académique
  • Vincent Beaulieu, Gestionnaire, Accommodements scolaires
  • Jerome Lanouette, Directeur, Affaires Autochtones
  • Matthew Archibald, Directeur, Centre des services aux étudiants, École de gestion Telfer 
  • Esther Ouellet, Administratrice aux études de 1er cycle, École de gestion Telfer
  • Rachelle Leblanc-St.Denis, Administratrice aux études de 1er cycle, Faculté des sciences de la santé
  • Charles-André Roy, Administrateur aux études supérieurs, Faculté des sciences
  • Terry Kruyk, Administrateur aux études supérieurs, Faculté des sciences sociales
  • Armaan Kheppar, SÉUO – Commissaire à la revendication
  • Cameron Smith, Étudiant au doctorat 
  • Weiqing (Claire) Liu, Étudiant à la maîtrise
  • Tim Gulliver, Étudiant au 1er cycle 
  • Anne Tatu, Étudiante au 1er cycle
  • Clément Fischer, Étudiant au 1er cycle
  • Allison-Quinn O’Rourke, Étudiante en sciences 
  • Abebi Souhouin, Étudiante en géni